Boutique cadeau original russe
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

Deux poussins - Oeuf en cristal style Faberge

(Code: OF255)

Envoyer à un ami
Ajouter aux favoris
65,00 EUR (426,37 FF)
Ajouter au Panier
Deux poussins - Oeuf en cristal style Faberge
  • Deux poussins - Oeuf en cristal style Faberge
  • Deux poussins - Oeuf en cristal style Faberge
  • Deux poussins - Oeuf en cristal style Faberge
Oeuf style Fabergé en cristal taillé - Deux poussins 
Modern art de Saint-Pétersbourg
Un travail remarquable de gravure sur cristal superposé
Hauteur: 9 cm

Le motif est gravé à la main avec la meule diamant
Face à cette gravure le verrier a taillé 1 loupe inversée  dans laquelle apparaît la miniature du dessin.
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Qui ne connaît pas Peter Karl Fabergé dont le talent de joaillier, designer, créateur et occasionnellement restaurateur a fait que les monarques du monde entier recherchaient ses créations. Né à Saint-Pétersbourg le 30 mai 1846 de parents d'origine française il a débuté très tôt et avant même atteindre la trentaine s'est retrouvé à la tête d'une véritable multinationale. A 39 ans il devient le fournisseur attitré de la cour impériale russe et obtient le statut citoyen d'honneur qu'il n'aura pas l'occasion à transmettre à ses héritiers : le gouvernement de Lénine n'a qu'à faire des bijoux et autres créations de cet homme au talent extraordinaire. En 1918 Karl Fabergé quitte la Russie pour s'installer en Suisse où il meurt deux années plus tard. Paradoxalement, la Russie d'aujourd'hui est fière de son enfant rejeté comme tant d'autres par la "glorieuse" Révolution d'Octobre. Ses oeuvre sont exposés au Palais des Armures (Musée se trouvant à l'inceinte même du Krémelin) et ce sont des manufactures russes qui dès le début de pérestroïka se mettent à produire des copies autorisées par la famille Fabergé et de créer toute sorte d'objets "style" Fabergé qui restent prisés par les admirateurs de ce créateur hors du commun et dont les oeuvres originales atteignent des sommes astronomiques dès lors qu'un "inconscient" les propose aux enchères.